Workshop 1ère géopolitique et Mehdi Melhaoui

C'est dans la cour du lycée que l'artiste et les élèves décident de s'exprimer et de laisser libre cours à leur imagination. La seule contrainte pour ces jeunes partir de la notion de "frontière" étudiée au programme. Et ça tombe bien... "la frontière" est un thème cher à Mehdi qui se retrouve souvent dans ses propres créations. 

L'occasion pour les élèves d'interpréter à leur façon tous types de frontières : frontières physiques, frontières psychologiques, frontières imaginaires etc.  Ces installations éphémères montrent combien les sujets d'actualité les touchent :

Par exemple "l'accès aux livres" qui se traduit pour un groupe par la construction d'une pyramide de livres emprisonnée par une corde avec au bout un personnage pendu. C'est  un mur de connaissances inaccessible à certaines personnes étrangères ou défavorisées" explique l'un des membres du groupe.

Autre exemple cette installation près de la cantine , le choix du lieu n'est pas anodin . Représentation d'une certaine partie de la population qui ne peut se nourrir à sa faim...en particulier les migrants me précisera un des artistes en herbe." Une frontière entre ceux qui mangent à leur faim et les autres" dira un autre.

Toutes ces installations posent questions et ont le mérite d'interpeller, de provoquer, de faire réagir le passant...Ce que ne manquent pas de faire jeunes et moins jeunes en traversant cette cour.

PH