Rencontre des terminales bac pro MEI2 avec Lou Darsan

25 mai 2021

Rencontre des terminales bac pro MEI2 avec Lou Darsan L'Arrachée belle, éditions La Contre Allée, 2020.

En amont de la rencontre, les élèves ont pris connaissance d' extraits du roman L'Arrachée belle et travaillé à partir de textes et d'images extraits du site de Lou Darsan, Les feuilles volantes (https://lesfeuillesvolantes.com).

A partir de la section « Instantané », ils ont ensuite participé à un atelier d'écriture proposé par leur professeur de Lettres, dont la restitution s'est déroulée en présence de l'autrice.

Un des élèves a tenu à offrir son texte, rédigé au dos d'une carte postale, à Lou Darsan. Il y était question du passage de l'ombre à la lumière, comme métaphore du passage du silence à la parole...

«  Souvenirs de la rencontre avec Lou Darsan : elle nous a raconté le voyage qu'elle a fait pendant l'écriture du roman, son métier d'écrivaine, son histoire. Je commence à comprendre sa passion et plus tard, je ferai de même, dans mon travail ou en dehors. Un jour, peut-être la rencontrerai-je à nouveau. » Louis

« Cette écrivaine a une vision du monde particulière, c'était vraiment intéressant. » Florian

« Le meilleur moment, c'était quand elle nous a montré, sur une carte d'Europe, son voyage, mais aussi quand elle nous a lu des extraits de son deuxième roman. » Dylan

(Lou Darsan, actuellement en résidence de création littéraire à Lattara jusqu’au 6 juin 2021, a lu aux élèves des extraits de son prochain roman, en cours d'écriture.)

A propos de L'Arrachée belle :

« Au centre de cette histoire, il y a le corps d’une femme, ses hantises et ses obsessions, & il y a la nature. C’est l’histoire d’une échappée belle, d’une femme qui quitte, presque du jour au lendemain, tout ce qui déterminait son identité sociale.

Elle sort de stase et se met en mouvement. Son départ est d’abord une pulsion, une sorte de fuite vers l’avant qui tient du road movie, avec de longues traversées de paysages en voiture, en autostop, puis à pied.

De la fuite et l’errance du départ, cette échappée va se transformer en nomadisme et en un voyage vers la réalisation de soi. »

(...)

(Extrait du texte de présentation du roman par son autrice, site Les feuilles volantes)

Atelier d'écriture :

Instantané : des cartes postales envoyées à soi-même

Choisir une image (réelle ou mentale, personnelle ou non) et reconstituer en quelques mots l'impression ou la sensation produites par ce lieu / moment en convoquant des sensations, des émotions ; des souvenirs, réels ou imaginaires ; des visions, perceptions, « associations » d'idées ou d'images ; des pensées ou réflexions générées par l'image...

« Capture(r) ici des instants »

« Capte(r) quelque chose de l’émotion qui saisit soudain » 

« Laisse(r) ici des images annotées, comme des gâchettes sur lesquelles appuyer pour que le réel explose de nouveau »

« Cligne(r) des yeux pour fixer l’image, comme on appuie sur le déclencheur d’un appareil photo»

Faire de « chaque lieu » « un moment »

« Reconstituer alors l’impression produite par un instant passé »

« Des cartes postales envoyées à moi-même »

(Extraits de la note d'intention, Instantané, Les Feuilles volantes, Lou Darsan)